143 SÉNÉGALAIS RAPATRIES DE LA LIBYE : ILS SUBISSAIENT UN TRAITEMENT INDIGNES D’UN ÊTRE HUMAIN

L’état du Sénégal vient de rapatriés les 143 des 401 sénégalais qui vivaient en Libye. Ils sont rentrés hier au pays après avoir mené une vie difficile dans le pays de Kaddafi.
Mieux vaut mener une vie de pauvre dans la paix que d’être humilié ailleurs. Ces sénégalais rentrés sains et sauf au bercail, mis à part un malade, attestent avoir vécu une vie dure en Libye. Certains d’entre eux ont même été emprisonnés et humiliés par les forces de l’ordre libyennes.Ils affirment avoir subi un traitement indigne d’un être humain dans les prisons où ils s’alimenter de la pâte impropre à la consommation.
A l’aéroport de Dakar, ils ont été reçus par le secrétaire général des sénégalais de l’extérieur qui leur a remis une enveloppe de 45 millions, soit 100 mille francs par personne. Le Président Macky Sall avait donné des instructions pour le bon déroulement de l’opération depuis le mois d’octobre 2014.Il a aussi suivi les opérations du recensement jusqu’à leur arrivée à Dakar.
reste maintenant le cas de plus de 200 autres Sénégalais dans le besoin qui attendent avec impatience d’être ramenés au pays.

SENEGAALNAAƁE WUURNOOƁE LIBI ! 143 E MAƁƁE NGARTIRAAMA
Ko aljumaa hanki oo, hedde futuro laana ndiwoowo ummiika Libi juurii to Boowal diwooje ina addori 143 Senegaalnaaɓe e nder 401 wuurnooɓe toon.
Ɓeeɗoo Senegaalnaaɓe nguurnoo to Libi ko nguurndam kaaɓniɗam. Ina heen e maɓɓe nih ko sakanooɓe toon etee leeɓtaama e nder kasooji. E wiyde maɓɓe ko makruun bonɗo wonnoo nguura maɓɓe toon jamma e ñalawma etee eɓe piyee eɓe leeɓtee. Ko koolaaɗo kuubal Laamu nguu kalfinaaɗo Senegaalnaaɓe wuurɓe caggal leydi jaɓɓiiɓe. Omo addori 45 miliyoŋ ummiiɗo e laamu nguu. Gooto e maɓɓe fof heɓii ujunnaaje 20 ko yettorii galle mum.
Ko Makki Sal gardiiɗo leydi Senegaal yamirnoo gartirgol maɓɓe gila e lewru Oktoobar. Ko kanko kadi rewindii geɗe ɗee haa ɓe njettii ɗoo. Heddii noon ko ngonka ko ɓuri 200 senegaalnaajo heddiiɓe toon ɓee.

Tagged with:     ,

About the author /


Post your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *