(no title)

PAR OUMAR CHEIKH LY
Le Lycée de Ourossogui  a procédé à l’ouverture de son foyer socioculturel ce samedi en présence du gouverneur de la région de Matam, du maire et plusieurs autorités administratives. Durant la cérémonie  solennelle qui marque ainsi le démarrage des activités de la structure socioculturelle et éducative du lycée El Hadji Yéro Basse,  le gouverneur a tenu un véritable discours de combattant contre le sous-développement. Comme d’habitude, l’autorité administrative a appelé à l’engagement de tous autour de l’essentiel pour l’émergence de toute  la région Nord et par ricochet le Sénégal d’une manière  générale.
«Je suis fier d’être gouverneur de Matam et je suis prêt à mettre en œuvre toutes les actions concluantes pour relever les défis sociaux-économiques avec une jeunesse éduquée, enracinée dans ses valeurs, mais aussi une jeunesse très disciplinée car sans la discipline, rien ne s’obtient dans la vie ». Renouvelant ainsi à l’endroit de l’auditoire sa détermination pour le développement de la région, Oumar Mamadou Baldé, le gouverneur de la région de Matam, a livré un discours engagé aux nombreux élèves et parents d’élèves confondus dans la grande masse des populations qui ont fait le déplacement. L’autorité administrative qui en appelle à l’implication des jeunes autour du rôle important, qu’ils ont comme importants acteurs de l’émergence, traduit leur engagement sur des valeurs cardinales que sont la discipline et l’éducation. Des jeunes engagés autour de l’essentiel, énergiques et intelligents à la pointe du combat pour un développement durable avec une grande générosité d’esprit pour assurer la transition. Face aux défis qui nous interpellent, annonce t-il, ‘l’engagement de toute la communauté doit être de mise et en ce qui concerne l’éducation, les enseignants jouent un rôle fondamental’.  « Sans vous        (les enseignants),  les élèves ne seraient pas là, sans vous, je ne serais pas ce que je suis aujourd’hui, mes meilleures années se sont les années que j’ai passées dans les classes. Je magnifie votre travail, tout comme je magnifie aussi  l’entente obtenue avec l’Etat pour retourner dans les salles de classes. Je vous invite ainsi à porter le lycée de Ourossogui au plus haut sommet de l’excellence pour le bonheur de nos apprenants. La construction de l’excellence pour l’émergence doit être le credo de tous les enseignants du Sénégal ».

Tagged with:     , ,

About the author /


Post your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *