BACCALAURÉAT 2015 : DES CAS DE FRAUDES SIGNALES

Démarré depuis ce lundi, les épreuves de bac se poursuivent sur l’ensemble du territoire. Des cas de fraudes ont été signalés à Pikine où les quatre candidates supposées tricheuses ont été arrêtées et leur complice qu’elles ont dénoncé est recherché.

Les plus de 142.000 candidats ont démarré les épreuves du Bac aujourd’hui. A la fin de cette première journée, des candidats ont jugé les sujets abordables.
Au total, 146 261 candidats sont inscrits au baccalauréat session-2015 au Sénégal, selon Babou Diaham, directeur de l’office du baccalauréat, soulignant qu’il y a une hausse de 15, 3% par rapport à l’année dernière. Les séries littéraires enregistrent 113 746 (77, 8%), contre 32515 pour les séries scientifiques et techniques. Les candidats officiels sont au nombre de 114 908,et ceux dits individuels sont 31.353″.
Les épreuves facultatives se sont déroulées les 20 et 23 mai, l’épreuve physique a eu lieu le 8 juin, et les épreuves anticipées de philosophie le 19 juin. Le baccalauréat technique a débuté 29 juin, et celui dit général à partir du 20 juillet.
Selon le directeur de l’office du baccalauréat, il y a pour cette année 723 candidats non sénégalais dont 644 viennent de l’Afrique (30 nationalités), de l’Amérique avec 3 nationalités, contre 3 pour l’Asie et 5 pour l’Europe.
« Il y aura 465 sujets pour les deux sessions du baccalauréat dont 302 pour le Bac général, 152 pour le Bac technique et 11 pour les épreuves facultatives. Les candidats vont composer dans 439 jurys répartis dans 205 localités et 346 centres dont 73 centres secondaires », a ajouté Babou Diaham.
Selon lui,les mesures dissuasives prises lors des sessions dernières se sont avérées efficaces car, sur l’ensemble des deux sessions de 2014 , seulement 50 cas de fraude sont enregistrées dont une bonne partie par téléphone portable.
Des cas de fraude ont été notés lors de la première journée de l’examen du baccalauréat. Quatre candidates ont, en effet, été arrêtées au centre de Pikine. Elles sont en garde à vue au commissariat central de Guédiawaye.Selon “Libération”, elles avaient, sur leurs portables, les corrigés de toutes les épreuves de la matinée d’hier. Interrogées, elles sont passées aux aveux et dénoncé leur complice. Ce dernier est activement recherché.
AU lycée Limamoulaye de de Guédiawaye aussi, une candidate au baccalauréat général 2015 qui est exclue pour avoir fraudé lors de l’épreuve anticipée de philosophie, il y a quelques semaines.
Le président du dit jury au Lycée Limamoulaye de Guédiawaye (Banlieue) dit appliquer tout simplement les règlements de l’Office du Bac.

Tagged with:     , ,

About the author /


Post your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *