DÉCÈS DE THIERNO MOUSSA GASSAMA : LE FOUTA PERD UN ÉRUDIT

La population de Ndoulmadji Dembé et toute la communauté musulmane ont eu un réveil douloureux ce matin avec la disparition du chef religieux Thierno Moussa Gassama dont la ziarra a été célébré ie 05 février dernier. Ila été enterré cet après midi à Ndoulmadji.
Thierno Moussa Gassama a fait ses humanité auprès de son oncle maternel Bassirou Harouna Sarr. Mais c’est auprès de Thierno Baba Touré de Diowol qu’il a étudié l’essentiel de ses connaissances. Il partira ensuite à Diboly dans le Boundou avec son maitre où il a vécu pendant des années. Il doit la considération qu’il a, pour son hospitalité, sa générosité mais surtout l’humilité vis-à-vis de ses parents. C’est à l’âge de 13 ans qu’il a perdu son père. Sans appui et issu d’une famille pauvre, il est tout de même parvenu à s’accrocher à ses études tout en soutenant sa mère. C’est peut être cet état de fait qui a fait de lui un homme très généreux dans son soutien aux pauvres. Le groupe Lewlewal communication présente ses condoléance à tous les guides religieux et à sa famille.
Saŋkaare Ceerno Muusa Gasama : Baasal juulɓe aduna oo
Ceerno Muusaa Gasama mo Ndulmaaji hawrii e lajal e wenndoogo talaata oo to ndulmaaji. Ko hannde kadi e kikiiɗe hee o wirnaa toon.
Ceerno Muusaa Gasama ko kaaw mum Basiiru Haaruuna Saar naatni ɗum jaŋde. Kono ko ɓuri heewde e ganndal makko o ƴoogi ɗum ko e Ceerno Baaba Tuure mo Jowol. Ko oon janngini mo ganndal makko ngal fof. Oon nih ɓe njahdii to Dibooli e nder Ɓunndu. Ceernaajo oo waasii jinnaaɗo mum gorko gila e duuɓi 13. E oon sahaa ko o suka, kono tiiɗnaare makko addanii mbo waawde jokkude jaŋde e wallitde jinnaaɗo makko debbo oo. O tawi galle oo ko e baasal, kono o dariima haa o riiwti ngaal baasal. Kaan ngonka nih ko kam fotata addande mbo wonde jurum-deero e ɓeen famarɓe doole. O siforaama kaaraysiraagal e nuunɗal timmungal. Jaltal makko battindiingal e peeyi ko e sahaa juuragol makko, nana 05 feewiriyee 2015.

Abou GAYE

Tagged with:     ,

About the author /


Post your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *