JOONI BAH : L’ENNEMI JURE DE MACKY SALL EST TOUJOURS DANS LES LOCAUX DE LA DIC

Arrêté depuis mercredi dernier par les éléments de la Division des Investigations criminelles, l’opposant farouche de Macky Sall est toujours en garde à vue. Auteur de menaces de mort contre le Président de la République et le ministre de l’intérieur, l’ancien jardinier de Oumar Bongo tarde à connaitre son sort.
Il est connu dans son milieu sous le surnom de Jooni BAH, mais son vrai nom est Abdoul Aziz BA. Originaire du département de Podor notamment du village de Wuro Malé (près de Ndioum) Jooni Bah est un homme d’affaires qui a fait quelques pays africains. Il a surtout fait ses beaux jours au Gabon où il avait des relations privilégiées avec le Président du Gabon dont il fut le jardinier. D’autres versions prétendent que c’est l’une des filles de Bongo qui entretenaient des relations avec le Sénégalais.
Ses agitations politiques sont devenues plus visibles sous Wade, l’homme avait un accès facile au Palais durant le régime du Sopi. C’est lui-même qui y avait introduit les musiciens Abdou Diouba DEH, et Issa Mbaye Diarry Sow auprès de Gorgui, au crépuscule de son mandat. Il a eu a créé un mouvement de soutien pour Me Wade appelé la Convention Citoyennepour le Fouta. Ce mouvement avait d’ailleurs organisé une séance de lutte en 2011 parrainée par Me Ousmane Ngom, mais dans le but de mobiliser le Fouta derrière Me Wade. Militant du PDS, un ancien ami du Président actuel, Jooni avait une haine dont on méconnait les causes pour le Président Sall depuis son accession au palais. Cette opposition qu’il avait pour le Président Sall le poussait toujours à inviter des gens de même conviction que lui à la Cité Fadia où il habitait, pour des discussions politiques. Certains de ses proches avaient commencé à faire des tractations pour le rapprocher du Président Sall ; mais cette situation va sûrement compliquer les choses. Jooni Ba avait aussi fait l’objet d’accusation dans une affaire de militants proches de Wade arrêtés à Kinshasha avec plus de 4 milliards.
On connaissait sa divergence avec l’occupant du Palais, mais jamais on ne pouvait s’attendre à ce qu’un politicien averti puisse envoyer des menaces de mort à des personnalités. Outre ses menaces de mort ; le libéral avait laissé dans son portable des sms qu’il échangeait avec des personnalités de l’opposition tels que Oumar Sarr, Samuel Sarr… Cinq jours après son arrestation, le Président de la Convention du Fouta est toujours dans les locaux de la DIC.
JOONI BAH : Haa jooni ko ejuuɗe dadiiɓe DIK o woni
Innde makko tigi ko Abdul Asiis Bah, kono o ɓuri anndireede ko Jooni Bah. O jeyaa ko Wuro malee e nder falnde Podoor sara Njum. O adii wonde ko ɗanniyaŋke, o yahii e won leyɗeele kono o ɓuri heƴde ko to Gaboo. Toon omo ɓadtinoo hooreejo leydi Gaboŋ, mo o feewnatnoo sardiŋŋe mum e no won heen kaaldi. Kono won woɗɓe nanngi ko cehilaagal makko e ɓiy Bonngo debbo addannoo mo ɓadtaade oon. Nde o arti ɗoo e leydio Senegaal ko hedde 2007, o wondi e Abdullaay Wadda. O woniino nih keynanaaɗo Wade sabu weeɓenoode mbo naatgol galle laamorgo ngoo. Ina wiyee nih ko kaŋko nawnoo toon Abuu Jubaa DEH e Iisaa Mbay Jaari SOW. E nder Pds o sosiino fedde wootere wallitoore Abdullaay Wadda. Ko kamɓe nih njuɓɓinnoo e 2011 lammba ka ɓe teddinirnoo Usmaan Ngom.
Gila nde laamu Wade yani ; Jooni ina jeyaa e ɓurɓe salaade Makki Sal. To galle makko nih e nder Sitee Fajaa, ko heewi e hawrannooɓe toon ko ɓe o yahdi miijooji politik walla ɓe o jiidaani jiyanɗe ɓe o yeddondirta. Innde makko feeñiino e nannganooɓe ina njogii miliyaaruuji caggal leydi caggal nde laamu Abdullaay Wade yani. I,a a,,da,oo o welaaka Makki Sal, konoà kam hay gooto sikkaano maa salaade mo Makki yah haa omo wiya ko o baroowo ɗum walla baroowo jaagorgal mum hono Abdullaay Daawuuda Jallo.
Gila nde o nanngaa feewde jooni omoni to ñiiɓirde DIK o woni haa jooni o anndaa ko fadi mbo.

Tagged with:     , ,

About the author /


Post your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BATU GOODAL