LA PLUS ANCIENNE DU FOUTA : L’ÉCOLE DE SALDE FÊTE SES 120 ANS

Les 27 et 28 Mars prochain, Saldé va fêter les 120 de son école, la plus ancienne d’ailleurs du Fouta à côté de celle de Podor créée à la même année. Cette école va porter le nom de Aboubackry Kane qui y a été élève, enseignant et directeur.
L’on est tenté de se demander, quelle est la particularité qui avait attiré les blancs à Salde Tebegout dans l’île à morfil pour y installer un comptoir commercial, mais aussi la première école de la vallée du fleuve Sénégal. Cette école vieille aujourd’hui de 120 ans est créée après celles de plusieurs villes du pays, comme Dagana, Backel, Louga…C’est en Novembre 1894 que l’île à morfil vit sa première école créée par les blancs mais sur la demande du chef de canton Amadou Kane. Elle fut la seconde de la zone un mois seulement après celle de Podor créée en octobre de la même année.L’école de Saldé recevait les fils des dignitaires du Fouta, notamment ceux appelés à devenir des chefs à la place de leur parent. L’école est mise sur pied 41 ans après l’arrivée des blancs dans la localité en 1853. Cette école sera parrainée les 27 et 28 Mars 2015 et portera le nom de Aboubackry KANE qui y a été élève de 1836 à 1838 avant de revenir y enseigner en 1955 et aller jusqu’à devenir directeur de cette même école, selon l’historien Harouna Amadou Ly
Après Saldé, c’est Backel qui aura la chance d’abriter la deuxième école du fleuve Sénégal en 1905. Suivra ensuite Dagana en 1909. c’est ensuite que suivra celles de Kanel, de Thilogne en 1925 et plus tard l’école de Cascas en 1933.

About the author /


Post your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *