LE VOILE : A CÔTE DU BURKA IL YA SIX SORTES DE VOILES DANS LE MONDE ISLAMIQUE.

Le discours du chef de l’état sénégalais Macky Sall sur le port de voile intégral a amené Lewlewal group à interrogrtt Aadou Dialo Docteur en civliisation islamique sur l’historique dit voila. De sa réponse, on peut retenir que le voile même s’il reflète un caractère religieux, la dimension culturelle n’est pas à négliger.
Le Docteur Amadou Diallo, docteur en civilisation islamique a indiqué le port de voile varie suivant les pays, les cultures et la conception religieuse. Il a indiqué pas moins de six manières de se voiler en Islam suivant les pays. Il y a le Burka, utilisé en Afghanistan et environ. Et dans cette manière de se couvrir intégralement, es couleurs les plus utilisées sont le bleu et le vert. Le Tchad, le Nigéria et quelques pays environnants utilisent le Thadri ; une autre sorte de voile qui laisse apparaitre le visage et les poignets des mains. Le DJilbab est un voila utilisé par les Shit de l’Iran, qui généralement préfère les couleurs bleu et noir. A côté de ses modes de voile on peut citer aussi le Ador en vogue au Maroc où c’est la tête qui est couverte jusqu’aux épaules en laissant libre choix pour le reste du corps. Les autres mode de se voiler sont le Niqaab et e Hijaab.
Dr Aadou Diallo est enseignant à l’université Gaston Berger de Saint Louis.

About the author /


Post your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *